Erwan.me

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 9 janvier 2015

Réordonner les indicateurs

Pour commencer, on a besoin de connaitre le nom des indicateurs :

dbus-send --type=method_call --print-reply \
--dest=com.canonical.indicator.application \
/com/canonical/indicator/application/service \
com.canonical.indicator.application.service.GetApplications | grep "object path"

Vous devriez obtenir des lignes qui ressemble à ça :

         object path "/org/ayatana/NotificationItem/netspeed/Menu"
         object path "/org/ayatana/NotificationItem/indicator_git/Menu"
         object path "/org/ayatana/NotificationItem/dropbox_client_4814/Menu"
         object path "/org/ayatana/NotificationItem/Diodon/Menu"
         object path "/org/kde/statusnotifieritem/1/Menu"
         object path "/org/ayatana/NotificationItem/multiload/Menu"
         object path "/org/ayatana/NotificationItem/Shutter/Menu"
         object path "/org/ayatana/NotificationItem/nm_applet/Menu"
         object path "/org/ayatana/NotificationItem/indicator_cpufreq/Menu"

Le nom de l'indicateur est en général avant /Menu. Il faut remplacer les "soulignés du 8" avec des "tirets du 6".
Ensuite, éditez le fichier ~/.local/share/indicators/application/ordering-override.keyfile. Si le fichier n'existe pas, il faudra le créer.

Voici un exemple :

[Ordering Index Overrides]
gnome-power-manager=1
nm-applet=2
indicator-cpufreq=3
multiload=4
Shutter=5
Diodon=6
indicator-git=7
netspeed=8
cloud-ui=9
dropbox-client=10

Pour visualiser le changement sans redémarrer ni se déconnecter :

restart unity-panel-service

Remarques :

  • Par défaut, ils sont dans l'ordre d'installation, du premier lancement
  • Vous devez tous les numéroter sans en oublier, sous peine de retourner sur l'ordre par défaut
  • Il faut numéroter dans l'ordre, impossible de coller l'infini à celui que vous vouliez à gauche, c'eût été trop facile !
  • Dropbox à la superbe idée de coller son PID à son nom, ce qui lui permet d'être en général bien visible à gauche (intelligent et énervant) !

Source:
http://www.webupd8.org/2011/06/how-to-change-application-indicators.html

vendredi 2 janvier 2015

Changer le nombre d'espaces de travail (Ubuntu 14.04)

gsettings set org.compiz.core:/org/compiz/profiles/unity/plugins/core/ hsize 3
gsettings set org.compiz.core:/org/compiz/profiles/unity/plugins/core/ vsize 2

Source :
http://askubuntu.com/questions/447673/how-to-change-number-of-workspaces-from-command-line

mercredi 17 décembre 2014

Sauvegarder son Raspberry PI et visualiser la progression de la sauvegarde

Pour sauvegarder (carte SD en /dev/sdb) :

sudo dd bs=4M if=/dev/sdb | gzip > /home/erwan/raspberry/Raspbian-i3-`date +%Y-%m-%d`.gz

Pour visualiser la progression (dans un autre terminal - le résultat s'affiche dans le premier) :

watch -n 5 sudo pkill -USR1 -n -x dd

Pour restaurer (carte SD en /dev/sdb) :

sudo -s
gzip -dc /home/erwan/raspberry/Raspbian-i3-2014-12-17.img.gz | dd bs=4M of=/dev/sdb

vendredi 12 décembre 2014

Modem 3G TP-LINK MA260 sur Raspbian

On commence par installer tout le nécessaire :

sudo apt-get install usb-modeswitch eject ppp wvdial 

Un peu d'explications :

  • usb-modeswitch : passer du modem au lecteur de carte-SD
  • eject : on a besoin d'ejecter le faux lecteur CD-ROM associé à la fonction modem (utilisé pour installer les pilotes Windows)
  • ppp : connexion ppp
  • wvdial : configuration de la connexion ppp et des commandes AT d'initialisation du moem

Après le premier branchement, on a accès à la carte micro-SD :

lsusb
        Bus 001 Device 009: ID 2357:f000

Pour activer le modem :

sudo usb_modeswitch -v 2357 -p f000 -V 2357 -P 9000 -W -I -n -M '5553424312345678000000000000061e000000000000000000000000000000' -2 '5553424312345678000000000000061b000000020000000000000000000000'
lsusb
        Bus 001 Device 009: ID 2357:9000

Pour que la modification soit persistante :

sudo nano /lib/udev/rules.d/40-usb_modeswitch.rules
        # TP_LINK MA180
        [...]
        # TP_LINK MA260
        ATTRS{idVendor}=="2357", ATTRS{idProduct}=="9000", RUN+="usb_modeswitch '%b/%k' -V 2357 -P 9000 -W -I -n -M '5553424312345678000000000000061e00000000000000000 0000000000000' -2 '55534243123456780000000000$
        [...]
        LABEL="modeswitch_rules_end"
        # TP-Link MA260
        ATTRS{idVendor}=="2357", ATTRS{idProduct}=="f000", RUN+="/usr/bin/eject -s %N"
sudo udevadm control --reload-rules

Débranchez et rebranchez la clef - ou bien redémarrer.

tail -f /var/log/syslog

Pour la connexion, on va utiliser wvdial :

sudo nano /etc/wvdial.conf

        [Dialer Defaults]
        Modem Type = Analog Modem
        Stupid Mode = 1
        ISDN = 0
        New PPPD = yes
        Phone = *99#
        Modem = /dev/ttyUSB2
        Username = 'orange';
        Password = 'orange';
        Baud = 460800

        Init1 = ATZ
        Init2 = ATQ0 V1 E1 S0=0 &C1 &D2 +FCLASS=0
        # Orange :
        Init3 = AT+CGDCONT=1,"IP","orange"
        #Init4 = AT$QCPDPP=1,1,"orange","orange"


        [Dialer pin]
        Modem Type = Analog Modem
        Stupid Mode = 1
        ISDN = 0
        New PPPD = yes
        Phone = *99#
        Modem = /dev/ttyUSB2
        Baud = 460800
        Init1 = AT+CPIN=0000

Remarques :

  • La commande "wvdialconf" pourra vous aider à trouver les bons paramètres si vous utilisez un autre modem
  • Remplacez "orange" par les données de votre fournisseur (utilisateur, mot de passe et APN
  • Si votre carte SIM à un code PIN, vous devrez lancez "vwdial pin" avant toute connexion (remplacez "0000" par votre code PIN)

Pour que la connexion soit persistante :

sudo nano /etc/network/interfaces
        [...]
        auto ppp0
        iface ppp0 inet wvdial

Sources :
http://www.draisberghof.de/usb_modeswitch/bb/viewtopic.php?p=12081#p12081
http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=2197164&page=4#post_12961452

mercredi 4 juin 2014

Google et son tracking m'usent !

Google historique url Google ! Sérieusement ?

Merci Firefox : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/google-no-tracking-url/

vendredi 11 octobre 2013

Désactiver la sauvegarde automatique de sublimeText

Preferences, Settings user :

"hot_exit": false"
"save_on_focus_lost": false

Si vous utiliser le plugin git : Package settings, git, Settings user :

{
        "save_first": false
}

Si vous utiliser le plugin modific : Package settings, modific , Settings user :

{
        "autosave": false
}

Source : http://sublimetext.userecho.com/topic/116305-disable-autosave/

vendredi 23 août 2013

Le TTS en ligne de commande

J'ai toujours bien rigolé avec les logiciels de TTS (Text To Speach - Synthèse vocale), mais en ligne de commande c'est mieux.

On va utiliser espeak pour créer les phonèmes et mbrola pour les convertir en fichier WAV.

sudo apt-get install mbrola mbrola-fr1 mbrola-fr4 espeak

Pour créer le fichier contenant les phonèmes avec une vitesse de 120 :

espeak -s 120 -v mb/mb-fr1 --pho  --phonout=test.pho 'Bonjour. Bienvenue sur mon site internet.'

Convertir en fichier Wav :

mbrola  /usr/share/mbrola/fr1/fr1 test.pho test.wav

Puis l'écouter :

paplay test.wav

Les fichiers résultants : test.pho test.wav

Vous pouvez changer pour une voix féminine avec fr4 au lieu de fr1. Vous pouvez également tester en direct sans fichier de phonème ni de wav (j'avais besoin d'un fichier wav) :

espeak -s 120 -v mb/mb-fr1 'Bonjour. Bienvenue sur mon site internet.' | mbrola /usr/share/mbrola/fr1/fr1  -.au | paplay

lundi 25 mars 2013

Ubuntu 12.04 et iwlwifi - suite et fin

Je viens enfin de trouver la bonne solution pour ubuntu 12.04 et une puce wifi centrino qui tourne avec le pilote iwlwifi (voir la première partie ici):

De manière ponctuelle :

sudo iwconfig wlan0 power off

De manière permanente :

Editer en root le ficher /usr/lib/pm-utils/power.d/wireless, et remplacer la ligne 39 :

iwconfig_batt="power on"

par

iwconfig_batt="power off"

Cela désactive la gestion de la consommation électrique sur batterie, mais ne ralentit plus votre connexion...

Source : http://syntaxionist.rogerhub.com/intel-centrino-wireless-n-2200-ubuntu-1mbps-workaround.html

mercredi 19 décembre 2012

NetWork Manager : impossible d'activer le réseau sans fil et son contraire : désactiver les réseaux sans fil !

Je continue dans les problèmes sans fils. J'ai toujours eu la poisse avec les réseaux sans fil. Voila qu'Ubuntu refuse de m'activer ce £$*µ% de réseaux sans fil !!!

Allez, on passe en root :

sudo -s

On va utiliser rfkill pour voir ce qu'il se passe :

rfkill list all
0: sony-wifi: Wireless LAN
        Soft blocked: yes
        Hard blocked: no
1: sony-bluetooth: Bluetooth
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no
2: sony-wwan: Wireless WAN
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no
3: phy0: Wireless LAN
        Soft blocked: no
        Hard blocked: yes
4: hci0: Bluetooth
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no

On débloque tout : (débloquer, c'est bien le terme pour qualifier mon état actuel !)

rfkill unblock all
rfkill list all
0: sony-wifi: Wireless LAN
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no
[...]

Je peux à nouveau activer les réseaux sans fil ! Bon, s’arrêter sur une victoire ne m'amuse pas du tout ! Du coup, je passe au CPL.... Wouhais ! Sauf que Network Manager continue de me connecter à mon réseau wifi (le bougre, il n'a pas compris). Je décoche les réseaux sans fil (il l'a bien cherché). Mais le lendemain, quand je démarre, il recommence ! NON ! PLUS DE WIFI !

On va créé un petit script que l'on rajoutera dans les applications aux démarrage :

nano ~/.disableWifiNetworkManager
#!/bin/bash
dbus-send --system --type=method_call --dest=org.freedesktop.NetworkManager /org/freedesktop/NetworkManager org.freedesktop.DBus.Properties.Set string:org.freedesktop.NetworkManager string:WirelessEnabled variant:boolean:false

Enfin !

Source : http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=1962191

dimanche 16 décembre 2012

Internet Explorer sous Ubuntu 12.04 (en voila une idée)

Pour vérifier un site internet sans devoir redémarrer sous Windows, quand on développe un site internet, c'est pratique. Après des années avec Wine et le script ie4linux, je dois bien avouer que j'aurais du tenter l'expérience avec PlayOnLinux bien plus tôt !!! C'est très simple et surtout plus stable (enfin moins instable !). On commence par ajouter le dépôt de PlayOnLinux (l'utilisation de dépôts externes est déconseillée) comme indiqué dans le wiki d'ubuntu-fr.org :

wget -q "http://deb.playonlinux.com/public.gpg" -O- | sudo apt-key add -
sudo wget http://deb.playonlinux.com/playonlinux_precise.list -O /etc/apt/sources.list.d/playonlinux.list
sudo apt-get update

Puis on l'installe :

sudo apt-get install playonlinux

Pour le reste, clic clic clic :-)

Note : Avec Internet Explorer 7, j'ai eu une page blanche. Après quelques recherches sur internet, je me suis retrouvé à installer msxml3 dans PlayOnLinux pour qu'il daigne fonctionner : playonlinux-ie7-msxml3.png

- page 1 de 30