Erwan.me

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 14 novembre 2014

Sauvegarder son Raspberry PI et visualiser la progression de la sauvegarde

Pour sauvegarder la carte SD (ici /dev/sdb) :

sudo dd bs=4M if=/dev/sdb | gzip > /home/your_username/image`date +%d%m%Y`.gz

Pour afficher la progression, dans un autre terminal :

watch -n 5 sudo pkill -USR1 -n -x dd

Pour restaurer :

sudo gzip -dc /home/your_username/image14112014.gz | dd bs=4M of=/dev/sdb

mercredi 4 juin 2014

Google et son tracking m'usent !

Google historique url Google ! Sérieusement ?

Merci Firefox : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/google-no-tracking-url/

vendredi 11 octobre 2013

Désactiver la sauvegarde automatique de sublimeText

Preferences, Settings user :

"hot_exit": false"
"save_on_focus_lost": false

Si vous utiliser le plugin git : Package settings, git, Settings user :

{
        "save_first": false
}

Si vous utiliser le plugin modific : Package settings, modific , Settings user :

{
        "autosave": false
}

Source : http://sublimetext.userecho.com/topic/116305-disable-autosave/

vendredi 23 août 2013

Le TTS en ligne de commande

J'ai toujours bien rigolé avec les logiciels de TTS (Text To Speach - Synthèse vocale), mais en ligne de commande c'est mieux.

On va utiliser espeak pour créer les phonèmes et mbrola pour les convertir en fichier WAV.

sudo apt-get install mbrola mbrola-fr1 mbrola-fr4 espeak

Pour créer le fichier contenant les phonèmes avec une vitesse de 120 :

espeak -s 120 -v mb/mb-fr1 --pho  --phonout=test.pho 'Bonjour. Bienvenue sur mon site internet.'

Convertir en fichier Wav :

mbrola  /usr/share/mbrola/fr1/fr1 test.pho test.wav

Puis l'écouter :

paplay test.wav

Les fichiers résultants : test.pho test.wav

Vous pouvez changer pour une voix féminine avec fr4 au lieu de fr1. Vous pouvez également tester en direct sans fichier de phonème ni de wav (j'avais besoin d'un fichier wav) :

espeak -s 120 -v mb/mb-fr1 'Bonjour. Bienvenue sur mon site internet.' | mbrola /usr/share/mbrola/fr1/fr1  -.au | paplay

lundi 25 mars 2013

Ubuntu 12.04 et iwlwifi - suite et fin

Je viens enfin de trouver la bonne solution pour ubuntu 12.04 et une puce wifi centrino qui tourne avec le pilote iwlwifi (voir la première partie ici):

De manière ponctuelle :

sudo iwconfig wlan0 power off

De manière permanente :

Editer en root le ficher /usr/lib/pm-utils/power.d/wireless, et remplacer la ligne 39 :

iwconfig_batt="power on"

par

iwconfig_batt="power off"

Cela désactive la gestion de la consommation électrique sur batterie, mais ne ralentit plus votre connexion...

Source : http://syntaxionist.rogerhub.com/intel-centrino-wireless-n-2200-ubuntu-1mbps-workaround.html

mercredi 19 décembre 2012

NetWork Manager : impossible d'activer le réseau sans fil et son contraire : désactiver les réseaux sans fil !

Je continue dans les problèmes sans fils. J'ai toujours eu la poisse avec les réseaux sans fil. Voila qu'Ubuntu refuse de m'activer ce £$*µ% de réseaux sans fil !!!

Allez, on passe en root :

sudo -s

On va utiliser rfkill pour voir ce qu'il se passe :

rfkill list all
0: sony-wifi: Wireless LAN
        Soft blocked: yes
        Hard blocked: no
1: sony-bluetooth: Bluetooth
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no
2: sony-wwan: Wireless WAN
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no
3: phy0: Wireless LAN
        Soft blocked: no
        Hard blocked: yes
4: hci0: Bluetooth
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no

On débloque tout : (débloquer, c'est bien le terme pour qualifier mon état actuel !)

rfkill unblock all
rfkill list all
0: sony-wifi: Wireless LAN
        Soft blocked: no
        Hard blocked: no
[...]

Je peux à nouveau activer les réseaux sans fil ! Bon, s’arrêter sur une victoire ne m'amuse pas du tout ! Du coup, je passe au CPL.... Wouhais ! Sauf que Network Manager continue de me connecter à mon réseau wifi (le bougre, il n'a pas compris). Je décoche les réseaux sans fil (il l'a bien cherché). Mais le lendemain, quand je démarre, il recommence ! NON ! PLUS DE WIFI !

On va créé un petit script que l'on rajoutera dans les applications aux démarrage :

nano ~/.disableWifiNetworkManager
#!/bin/bash
dbus-send --system --type=method_call --dest=org.freedesktop.NetworkManager /org/freedesktop/NetworkManager org.freedesktop.DBus.Properties.Set string:org.freedesktop.NetworkManager string:WirelessEnabled variant:boolean:false

Enfin !

Source : http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=1962191

dimanche 16 décembre 2012

Internet Explorer sous Ubuntu 12.04 (en voila une idée)

Pour vérifier un site internet sans devoir redémarrer sous Windows, quand on développe un site internet, c'est pratique. Après des années avec Wine et le script ie4linux, je dois bien avouer que j'aurais du tenter l'expérience avec PlayOnLinux bien plus tôt !!! C'est très simple et surtout plus stable (enfin moins instable !). On commence par ajouter le dépôt de PlayOnLinux (l'utilisation de dépôts externes est déconseillée) comme indiqué dans le wiki d'ubuntu-fr.org :

wget -q "http://deb.playonlinux.com/public.gpg" -O- | sudo apt-key add -
sudo wget http://deb.playonlinux.com/playonlinux_precise.list -O /etc/apt/sources.list.d/playonlinux.list
sudo apt-get update

Puis on l'installe :

sudo apt-get install playonlinux

Pour le reste, clic clic clic :-)

Note : Avec Internet Explorer 7, j'ai eu une page blanche. Après quelques recherches sur internet, je me suis retrouvé à installer msxml3 dans PlayOnLinux pour qu'il daigne fonctionner : playonlinux-ie7-msxml3.png

samedi 15 décembre 2012

repository en vrac utilisable sous Ubuntu 12.04

PlayOnLinux :

wget -q "http://deb.playonlinux.com/public.gpg" -O- | sudo apt-key add -
sudo wget http://deb.playonlinux.com/playonlinux_precise.list -O /etc/apt/sources.list.d/playonlinux.list
sudo apt-get update
sudo apt-get install playonlinux

Backtrack :

sudo echo deb http://all.repository.backtrack-linux.org/ revolution main microverse non-free testing >> /etc/apt/sources.list
wget -q http://all.repository.backtrack-linux.org/backtrack.gpg -O- | sudo apt-key add -
sudo apt-get update

dimanche 9 décembre 2012

Ubuntu 12.04 et iwlwifi : connexion lente

Si vous avez un chipset wifi Intel qui utilise le pilote iwlwifi, vous avez peut-être des lenteurs anormales, de temps en temps. Vérifiez d'abords que vous êtes bien concerné, via l'icône du wifi puis "informations sur la connexion" : Informations_sur_la_connexion_001.png La vitesse passe régulièrement à 1 Mb/s, votre connexion est lente, alors voici comment résoudre le problème :

En root, modifiez le fichier /etc/modprobe.conf/iwlwifi.conf

sudo -s
echo "options iwlagn 11n_disable=1" > /etc/modprobe.d/iwlwifi.conf

(Edition : il semblerait que swcrypto=1 aide également)

Puis on recharge le module :

rmmod iwlwifi
modprobe -v iwlwifi

Vous devriez obtenir le résultat suivant :

insmod /lib/modules/3.2.0-34-generic/kernel/drivers/net/wireless/iwlwifi/iwlwifi.ko 11n_disable=1

Comme vous venez probablement de le comprendre, cela désactive la norme Wifi N. Mais du 54 Mb/s, c' est toujours mieux que du 1 Mb/s !!!

Sources :
Bug #984552
Commentaire de J.L sur emmolution.org

vendredi 26 octobre 2012

Piwik et GeoIP

Piwik 1.9 permet dorénavant de géolocaliser au niveau de la ville vos visiteurs.

Sous Debian (et surement Ubuntu), afin d'avoir le choix entre la version PHP, PECL et Apache :

apt-get install php5-geoip  libapache2-mod-geoip
a2enmod geoip

On récupère une base de donnée (celle de MaxMind - Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License)

wget  http://geolite.maxmind.com/download/geoip/database/GeoLiteCity.dat.gz
gunzip GeoLiteCity.dat.gz
mv GeoLiteCity.dat /var/www/piwik/site/misc/GeoIPCity.dat
ln -s  /var/www/piwik/site/misc/GeoIPCity.dat /usr/share/GeoIP/

Èditer le fichier /etc/php5/conf.d/geoip.ini :

extension=geoip.so
geoip.custom_directory=/var/www/piwik/site/misc/
service apache2 restart

Pour enfin mettre à jour la base de donnée :

php /var/www/piwik/misc/others/geoipUpdateRows.php

Piwik 1.9 GeoIP

- page 1 de 30